spectacles

jeudi 19 septembre 2013

  L’île Turbin
d’après l’album « Travailler moins pour lire plus ! » d’Alain Serres et illustré par Pef, éditions Rue du Monde

Par la Cie Comme une compagnie

Sur l’île Turbin, on travaille tout le temps et dans tous les coins. Sur le mont Machin, on fabrique des machines… Sur le mont Miam-Miam, on produit de la nourriture… Sur le mont Pin-Pon, on fabrique de la bonne santé. Et sur le mont Boukiné, où jaillit la source des lettres, on fabrique des livres… beaucoup de livres. Mais on n’a pas le temps d’en lire un seul ! Il faut toujours travailler plus, c’est le bon roi Dontontairalenom qui l’exige. Mais un jour, pourtant, la révolte gronde et un grand rêve ose traverser l’île : travailler moins pour lire plus.

« J’écris des livres pour permettre aux enfants d’ouvrir les yeux sur notre monde sans les effrayer avec celui qu’on leur laisse, pour ne pas en rester au simple constat dramatique de la planète et les encourager aussi à imaginer dès aujourd’hui un autre monde ». Alain Serres

En savoir + sur la compagnie

Pour en savoir plus sur le spectacle Plaquette_Ile_Turbin (format PDF - 1.5 Mo)


2 représentations à l’AUDITORIUM

  • Samedi 25 janvier 2014 à 16h
  • Dimanche 26 janvier 2014 11h
    Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.
    Retrait des places le jour même au point accueil du festival (Gymnase du lycée
    .



 L’écrivain public de cartes postales

Intervention artistique avec la Cie Sans paradis fixe
Sur la thématique de l’humour, inviter cette artiste toulousaine drôle et étonnante qu’est Lucie B. coulait de source.

Lucie B., comédienne et auteur, aime la Poste, les belles lettres, l’odeur surannée de l’encre de son enfance et surtout l’écriture et les mots. L’artiste a souhaité rendre ses lettres de noblesse à ce fabuleux métier d’écrivain public, en lui donnant une dimension tendre et poétique.

Coiffée d’un chapeau haut de forme, la jeune femme déploie un étal de cartes postales, son encrier et ses plumes. Elle propose au public d’improviser un texte pour un destinataire de son choix. Avec une grande attention, elle s’applique à faire des pleins et des déliés aux lettres. Dans cette démarche, Lucie B. défend la communication traditionnelle et cet art en perdition qu’est l’écriture de cartes postales. Ce sera l’occasion de la mettre à contribution.

Durant le week-end, différents rendez-vous avec le public auront lieu autour de cette correspondance créative. Pour clôturer, Lucie B se changera en Bober le clown et présentera les différents textes recueillis sur les deux jours avec son musicien Guigui.
En savoir + sur la compagnie

Samedi 25 janvier dans le FESTIVAL (Gymnase du lycée)

  • de 14h à 16h30 Stand l’écrivain public de cartes postales avec Lucie B.
  • de 17h à 18h Atelier d’écriture de cartes postales

Dimanche 26 janvier à l’AUDITORIUM

  • 12h et 14h Le crieur public
    Tel le crieur public, Lucie B recueillera dans la boîte aux lettres les messages laissés sur les cartes postales par le public, puis en fera une lecture publique et commentée.
  • 16h restitution des cartes postales avec Lucie B. en musique.

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 915 / 11162

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Programme   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License