prix des ados

lundi 10 décembre 2018 par Roger Pujado


Prix des Ados

Le jury du Prix des Ados est exclusivement composé de jeunes collégiens. Encadrés par des documentalistes des collèges de St Orens, une bibliothécaire Pascale Bon et une animatrice culturelle, ils se réunissent régulièrement pour échanger, débattre et critiquer les ouvrages en sélection.
Cette sélection est réalisée par l’association FLJ, organisatrice du festival, et les bibliothécaires de St Orens de Gameville, en étroite collaboration avec la Librairie de la Renaissance, partenaire du festival.
Nos remerciements aux éditions du Rouergue, Rageot et Sarbacane qui ont offert les livres au jury.

Partenaires : prix co-organisé par :

  • Collège René Cassin et Collège Jacques Prévert de St Orens de Gameville

Sélection

  • « Les filles de l’astrologue », de Françoise de Guibert et Laurence Schaack, éditions Rageot
  • « La plus belle de toutes », de Rachel Corenblit, Editions du Rouergue
  • « Titan noir », de Florence Aubry, Editions du Rouergue
  • « Songe à la douceur », de Clémentine Beauvais, Editions Sabarcane.



Le prix a été attribué par le jury des ados à :

« Songe à la douceur » de Clémentine Beauvais, Editions Sabarcane

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il ne peut plus vivre loin d’elle. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ?
Songe à la douceur, c’est l’histoire de ces deux histoires d’amour absolu et déphasé - l’un adolescent, l’autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d’une vie, peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

Transcription braille
Pour favoriser l’accès au livre des personnes déficientes visuelles, le titre lauréat est transcrit en braille par le Centre de Transcription et d’édition en Braille de Toulouse (organisme bénéficiant de l’exception handicap au droit d’auteur).

Remise du prix :
RDV le samedi 26 janvier à 15 h 30 à l’espace Rencontres et débats du festival


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 126 / 10617

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Prix   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License