Auteurs-Illustrateurs

lundi 17 septembre 2018 par Roger Pujado

Audrey Spiry a commencé comme jeune prestidigitatrice, d’où son goût particulier pour la mise en scène et la poésie. Le mouvement est omniprésent dans son travail. Sa première bande dessinée intitulée En silence (éditions Casterman) a été saluée par la critique comme « un opéra visuel d’une grande expressivité picturale». Elle a depuis porté ses couleurs en Littérature jeunesse: Lotte, Tempête (éditions Sarbacane), En ce temps-là (éditions Thierry-Magnier). Aujourd’hui, elle poursuit son travail d’auteure-illustratrice et partage son temps entre la littérature jeunesse, la bande dessinée et la peinture.

Barroux est peintre, auteur et illustrateur. Barroux passe la plus grande partie de son enfance en Afrique du Nord. Il suit des études de graphisme à l’école Maximilien Vox, un an d’architecture à l’école Boule, puis les cours de graphisme de l’école Estienne, à Paris. Durant dix ans, il est directeur artistique de diverses agences de publicité. Il collabore à diverses publications canadiennes et américaines. En 2000, il quitte Montréal pour s’installer à New York et, en janvier 2003, il revient en France...

Cathy Ytak écrit des romans pour les jeunes et les moins jeunes, invente des recettes de cuisine, fait son pain, rêve de bien jouer de la harpe, s’énerve des injustices, voyage souvent en train, et a fait de la Bretagne son port d’attache. Avec les auteurs Thomas Scotto et Gilles Abier, elle créé en 2015 l’Atelier du Trio.

Illustrateur, carnettiste, peintre, sculpteur, Bruno Pilorget est né en Bretagne sud à Vannes en 1957, 2 ans aux Beaux Arts de Lorient, 12 ans à Paris. «Depuis 1996 à Arradon (56) Vraiment pas loin de la mer avec mes 3 soleils Nombreuses publications régulières depuis 1981. J’ai exposé en France, Allemagne, Jordanie, et au Québec, Vietnam, Sénégal, Corée. Chaque jour est un dessin, en voyage ou dans l’atelier.»

Carole Chaix vit et travaille à Paris depuis plus de 20 ans. Un premier album jeunesse est sorti en 2000. Aujourd’hui elle en compte 27. Son travail mélange les styles, traits et rencontres, allant des illustrations à sa table de travail au(x) terrain(s), sur le vif, à reculons dans les manifestations, histoire de témoigner, elle mélange ce qu’elle voit et additionne les kilomètres et les supports différents, Carole partage sa réalité et ce qu’il y a dans sa tête. Tout est permis ou presque quand elle rencontre le tout public, fresque participative géante à colorier, lecture dessinée. Son trait est le résultat d’un quotidien de partage et d’émotion, de collectifs, de combat et de vie, se retrouvant dans ses carnets, ses livres, autour d’une résidence ou d’une exposition qu’elle invente en prolongement de ses livres, livrez-lui un lieu et elle s’en emparera...

Chrysostome Gourio aime toucher à tout et faire des expériences . C'est sans doute pourquoi il a été enseignant de philosophie, gardien de camping, libraire, éboueur, qu'il s'est essayé au tennis, au judo, au handball, à l'escrime, à la pelote basque. Et qu'il écrit des histoires, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Comme il aime voyager tout en restant dans son fauteuil, il crée ses propres mondes pour les partager avec ses lecteurs.

Claire Garrallon, installée à Toulouse, est auteure et/ou illustratrice de nombreux albums pour enfants. Dans ses livres, elle aborde de manière simple et sensible des sujets aussi variés que la différence, la solitude, l’écologie ou les couleurs et les nombres. Depuis de nombreuses années, elle accompagne ses albums de rencontres avec le jeune public, dans les écoles, les crèches, les librairies et les bibliothèques.

Clémence Sabbagh est née à Paris. Elle a un beau jour décidé de mettre cap au sud : depuis elle voit la vie en rose à Toulouse. Des musées à la presse jeunesse, en passant par les jeux et le multimédia, Clémence a construit son parcours autour d’une idée fixe : éveiller la curiosité des enfants. Touche à tout, elle se lance sans cesse de nouveaux défis (photo, illustration, vidéo…) pour transmettre aux enfants son goût pour les mots et les images.

Claire Lebourg est auteure et illustratrice et vit à Toulouse où elle travaille dans un atelier avec d’autres illustrateurs. Elle a mené à bien un projet de livre en auto-édition : La retraite de Nénette. Ses illustrations sont réalisées avec de l’encre, de l’aquarelle, parfois un peu de crayons de couleur. Elle participe à l'animation d'ateliers pour enfants et adultes «Le Canapé».

Enseignante-chercheuse en sociologie et philosophie de l'enfance à l'université de York, dans le nord de l'Angleterre, Clémentine Beauvais a publié des livres pour enfants en France dont {On n'a rien vu venir} chez Alice Jeunesse, {Samiha et les fantômes} et {La Pouilleuse}. Deux de ses albums ont reçu le soutien d'Amnesty International et{ Les Petites reines} est élu Meilleur livre jeunesse en 2015. Elle écrit pour tous les âges, des plus petits aux jeunes adultes.

Après des études aux Beaux-Arts à Grenoble puis à Mulhouse et deux années de voyage à travers le monde, Corinne Dreyfuss se consacre uniquement à la peinture de 1990 à 1994 et expose chaque année en France et en Allemagne. Elle s'intéresse peu à peu à l'illustration de livres pour enfants. Son premier livre sort en 1998. Aujourd'hui, elle dessine et écrit pour la jeunesse et anime des ateliers d'éveil à la création.

Edouard Manceau est né dans le bocage vendéen en 1969, a étudié aux Beaux-arts d’Angers, habite à souvent Toulouse et un peu à Paris. Il aime faire des livres avec des mots et des images qui racontent des histoires. Il en a écrit environ 130. Quand ses livres sont prêts, quand ils ont tout ce qu’il faut pour affronter la vie, ils partent faire de longs voyages et arrivent souvent au pays des maternelles. Ils sont traduits dans une vingtaine de pays pour rencontrer des enfants en Allemagne, en Espagne, au Maroc, au Japon, à Singapour, en Nouvelle- Calédonie ou aux Etats-Unis.

Florence Aubry vit dans un village près de Narbonne. Elle est professeur-documentaliste dans un collège. Elle a publié plusieurs romans pour la jeunesse, dont Mamie en miettes aux Éditions du Rouergue (2003), Meurtre au beurre de cacahuète (2005), La Main de l'aviateur (2007), Le Garçon talisman (2012" ou encore Titan noir (2018).

Françoise de Guibert a commencé à travailler dans le domaine éditorial du livre de jeunesse en 1993. Elle a coordonné, aux éditions Albin Michel, la collection "Carnet de sagesse". Elle se consacre à l’écriture de livres pour les enfants et a déjà publié 45 ouvrages, principalement documentaires, sur des sujets très variés. Françoise anime également des ateliers d’écriture dans les classes et un atelier d’écriture pour adulte Le Zinc de l’écriture. En 2015, elle a publié les tomes 2 et 3 de "Trois (ou quatre) amies", coécrit avec Laurence Schaack, et "Les sœurs Ramdam", un album illustré par Ronan Badel. "Dis, comment ça pousse ?" (2016) est son premier livre chez De La Martinière jeunesse.

Françoise Rogier diplômée en communication graphique de l’École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre, elle est graphiste et illustratrice, a travaillé durant plus de quinze ans dans le graphisme et le packaging et s’oriente ensuite vers sa première passion : l’illustration jeunesse. Lauréate d'un concours organisé par la revue Hors-cadres, elle voit son premier album, "C'est pour mieux te manger", publié en 2012. Cet album lui vaudra aussi le Prix Québec-Wallonie-Bruxelles en 2013. Depuis sont parus "Les contes de A à Z" (2014) et "Un tour de cochons" (2015) publiés par la maison d'édition belge A pas de loups. Elle a aussi illustré l'album de Marleen Cappellemans , "Étrange safari au musée de Tervueren" (2016).

Frédéric Maupomé est né en 1974 à Bordeaux. Devant l’impossibilité d’exaucer son rêve de devenir mousquetaire, il se tourne vers des études de mathématiques. Il se rend compte assez rapidement qu’il préfère écrire des histoires pour les enfants, soit disant moins fatiguant. Avec Stéphane Sénégas, il sort son premier bouquin jeunesse, Pirateries en 2004 chez Kaléidoscope. Puis sa première bande dessinée, Anuki, en 2011 aux éditions de la Gouttière. Il réalise avec Fabrice Turrier, Les trois mousquetaires, édité par Le Vengeur Masqué. Enfin une nouvelle série, Supers, avec le dessinateur Dawid aux éditions de la Gouttière.

Gaya Wisniewski Issue d’une famille d’artistes, elle est « née dans les crayons et les papiers ». Elle a suivi des études d’illustration à l’institut Saint-Luc à Bruxelles, puis est devenue professeur de dessin. En parallèle, elle a animé de nombreux ateliers au Wolf, maison de la littérature jeunesse en Belgique, ce qui a conforté son envie de raconter des histoires. Depuis 2016, elle a quitté la Belgique pour le Gers, où elle se consacre à l’illustration.

Ghislaine Roman est née dans les Pyrénées en 1957. Eh oui, il y a déjà bien longtemps ! À cette époque-là, les ours mangeaient tranquillement les myrtilles, et Panache l'écureuil faisait rêver les enfants. Elle est maître-formateur à Toulouse, très impliquée dans la lutte contre l’illettrisme. Son métier d'enseignante l'a conduite à réfléchir à la relation mystérieuse que les enfants entretiennent avec les mots et les images. Son aventure d'écriture a débuté avec les magazines de Milan Presse ("Wakou", "Toupie", "Picoti", "Toboggan"…).

Gilles Abier
Une naissance à Paris.
Une jeunesse en banlieue Seine-et-Marnaise.
Des études de Lettres à Grenoble.
Un conservatoire de théâtre à Manchester.
Le tout entrecoupé de petits ou longs boulots à Rouen, Paris, et en Angleterre où j'ai vécu sept ans.
Et aujourd'hui... j'écris des histoires.

Jo Witek est née en 1968. Ses racines sont Paris où pour payer ses études d’art dramatique, elle multiplie les petits boulots. Puis elle devient scénariste, lectrice cinéma, journaliste, rédactrice multimédia, écrivaine. Depuis 2009, elle s’est installée en littérature jeunesse, terre de grandes libertés créatives. Elle a signé une trentaine d’ouvrages en passant du noir très noir (Peur Express, Un hiver en Enfer/ Actes Sud Junior) aux textes doux pour les tout-petits qui voyagent dans le monde (Dans mon petit cœur/In my Heart La Martinière, avec Christine Roussey), ou aux documentaires ou romans témoignages (Trop tôt/Talents Hauts).

Matthieu Sylvander est sismologue à Toulouse et auteur de livres pour enfants. Il a passé son enfance et son adolescence en Haute-Savoie, en Algérie et en Arabie Saoudite. Il a suivi des études scientifiques à Annecy, Strasbourg, puis Toulouse, où il a passé sa thèse de doctorat en géophysique interne en 1996. Il a demandé à sa sœur, Marie Deparis, d'illustrer sa première histoire, "Les loups ne grimpent pas aux arbres" (2005).

Pauline Alphen est née à Rio de Janeiro, au Brésil. Elle est traductrice et auteur. Elle publie en 2004, aux éditions Gallimard « Journal d'un Enfant aujourd'hui au Brésil » puis "Les éveilleurs". Cette histoire l'habite en réalité depuis neuf ans , depuis ce jour de 2000 où, en retard pour aller travailler et, après avoir déposé son fils à la crèche, l'autobus passe devant elle sans s'arrêter. En courant sous la pluie pour essayer de le rattraper, elle voit alors Claris sur le chemin de ronde de la Tour des Livres et l'entend penser « Je savais bien que les aventures n'arrivent jamais aux filles. » Debout, dans le bus bondé, elle a noté ce qu'elle voyait et entendait, la capuche ruisselante dessinant des rigoles sur la page du carnet. Les éveilleurs entamaient leur voyage... Son cycle reçoit le prix Elbakin.net en 2010.

Patrick Ben Soussan est pédopsychiatre. Il exerce à l'institut Paoli-Calmettes, Centre régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côte-d'Azur à Marseille, où il est responsable du département de psychologie clinique. Auteur de nombreux ouvrages sur la petite enfance, la parentalité, les livres et la culture, il a présidé l’Agence « Quand les livres relient » de 2010 à 2012. Aux éditions Erès, il est également directeur de trois collections : « 1001BB », « 1001 et + » et « L'ailleurs du corps », ainsi que de deux revues Spirale, la grande aventure de Monsieur Bébé et Cancers & psys.

Pef, avant d’être un auteur à succès dont chaque maison rêve d’avoir au moins un titre, est un écrivain et un dessinateur militant. Et parmi les artistes s’intéressant à l’enfance, il est l’un de ceux qui ont le mieux compris que la bataille contre l’illettrisme était à mener aussi par des actions parallèles à l’enseignement. Le nom de Pef est d’abord lié aux dessins de presse (dans Arts, Franc-jeux, Virgule), puis aux disques pour enfant d’Anne Sylvestre dont il illustra les albums avec un humour tendre.

Rachel Corenblit est née à Chicoutimi, au Québec. Elle a vécu à Jérusalem, Paris, Marseille, Nice, Albi ... Après une formation universitaire en philosophie, elle enchaîne les petits boulots dans les écoles et les médiathèques avant de s’orienter vers l’enseignement. Elle est maître-formatrice à l’IUFM de Toulouse. Son premier roman Shalom Salam maintenant est paru aux Editions du Rouergue en 2007. Au travers de destins mêlés, ce livre est la reconstitution sensible de plus d’un demi-siècle de conflits entre les peuples israélien et palestinien. Elle a, depuis, publié une quinzaine de romans, notamment Quarante tentatives pour trouver l'homme de sa vie ou Que du bonheur !. Elle est également l’auteure de pièces de théâtre pour enfants, {Le Prince Hip de Réalité et L'aîné de mes soucis. Chez Actes Sud junior, dans la collection «D'une seule voix», elle est l'auteur de 146298 et A la dure.

Née en 1980 dans le sud de la Roumanie, Ramona Badescu arrive à l’âge de 10 ans dans le sud de la France, où elle vit depuis. Elle a publié une trentaine de livres pour enfants traduits aujourd'hui en une quinzaine de langues dont la série d'albums Pomelo qu'elle crée depuis 15 ans avec Benjamin Chaud, au rythme artisanal et luxueux de «un par an». En 2010, elle commence une série de romans illustrés, Dans la forêt, dont les deux premiers titres Tristesse et chèvrefeuille et Le bal d'Automne sont illustrés par Aurore Callias. Derrière la brume et Jours colorés, seront, eux, illustrés par Amélie Jackowski. Plusieurs prix en France et à l'étranger récompensent ces ouvrages, comme le prix Paris ce livre, Livre en tête, Peter Pan (Pays Bas) ou Le prix des libraires de Madrid.

Saïd Benjelloun né en 1948 à Casablanca au Maroc, Saïd Benjelloun est pédagogue, poète et calligraphe. Il enseigne l’arabe à l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Pour ses ateliers de calligraphie, Saïd Benjelloun propose une sensibilisation à la calligraphie arabe en découvrant une autre écriture, une autre culture et d’autres instruments. Deux recueils de poésie et de calligraphie chez Réciproques:
Double voix en 2006, Là bas en 2009.

Né en 1974, Thomas Scotto grandit au rythme des mots et rimes des Fabulettes d’Anne Sylvestre. Après avoir écourté de longues études de lettres à Tours, il profite de la naissance de sa première fille pour devenir papa au foyer et commencer à écrire… Un bonheur reconduit tacitement à la naissance de sa deuxième fille ! Thomas Scotto passe avec allégresse de sujets légers et distrayants à d’autres plus sérieux en passant par des intrigues policières où le suspens est roi. Son style poétique et subtil offre des textes riches, nuancés, aussi stimulants pour les petits que pour les grands !

Joanna Wiejak est une illustratrice et graphiste d’origine polonaise qui, après de jolies années à Paris, décide de partir au vert dans le Sud-Ouest. Toujours en quête de nouveaux moyens d’expressions, elle s’initie à la sérigraphie et à la gravure : ses sérigraphies sont réalisées manuellement et en tirages limités dans l'atelier «54 fils au cm» à Toulouse. «Marcel, super chat» éditions Le Diplodocus 2018 Les salades de mon grand-père 2017


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 216 / 2265

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 17ème édition   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License