Photographie en noir et blanc d'un spectacle

LECTURES ET SPECTACLES

Retrait des places le jour même au point d’accueil du Festival

5 €/ adulte et gratuit pour les – de 16 ans.

Spectacles à l’auditorium du lycée

Samedi 29 Janvier 2022

L’Ogresse Poilue

Ô Possum Cie

  • 14h00 l À partir de 6 ans
  • 55 min

La mama Cécilia et sa fille Chiara aiment beaucoup les crêpes, tellement qu’elles ne mangent plus que ça. Un jour, la mama en a assez et envoie sa poêle à crêpes magique à sa mère. Chiara bravera ses peurs et les légendes locales en traversant la forêt interdite pour rejoindre sa grand-mère, mais devra affronter sur son chemin l’Ogresse poilue… À mi-chemin entre Le Petit Chaperon Rouge et Babayaga, ce conte italien éveille l’imaginaire, réveille les peurs et les désirs des personnages.

L’enfant Nine

Cie Minuscule

  • 17h15 l Pour les 4 – 8 ans
  • 40 min

Il était une fois un enfant qui rêvait d’aller explorer le monde extérieur… Invoquant l’imagination débordante de son jeune public, la conteuse-chanteuse Lily Westphal tisse une aventure rocambolesque aux allures de voyage initiatique et plonge son auditoire dans un univers sonore et musical qu’elle crée en direct.

Rêver encore avec Laurent Corvaisier

  • De 15h00 à 17h00
  • Site du Festival

Performance dessinée en direct.

Dimanche 30 Janvier 2022

« Ana et Hannah »

Dessin et texte: Renaud Perrin
Musique et Voix : Marion Molle

  • 11 h 00 l À partir de 7 ans
  • 45 min.

Voyage dans les sons et les espaces, depuis les grottes ornées préhistoriques jusqu’aux salles de concerts actuelles. L’histoire d’Ana est mise en musique par Marion Molle (violon, scie musicale, boucles électroniques…) pendant que Renaud Perrin dessine en direct et manipule des images projetées.

Spectacle programmé dans le cadre de la diffusion de la bourse de création « Art et littérature jeunesse » de Toulouse métropole.

Bateau

Cie les Hommes sensibles

  • 16 h 00 l Tout public à partir de 5 ans
  • 50 min.

C’est un spectacle jeune public pour adultes. L’adulte oublie souvent l’enfant qu’il était et qui est encore en lui. Que reste-t-il de cet enfant ? Du jeu? De la simplicité? Des monstres sous le lit ?
De la nostalgie, des rêves, de l’émerveillement, tout cela est enfoui dans une malle en bois, sous le sable d’une plage abandonnée, d’une mer polluée. Cette pièce est la pelle pour déterrer nos souvenirs et se prendre à rêver avec l’être sensible que nous sommes…